A.J Retouches

Average Rating star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal out of 2 reviews

Après avoir testé plusieurs retoucheurs, voici notre préféré. Non contents d’être tout à fait charmants, les Mauriciens qui tiennent cette boutique sont en plus de véritables magiciens. C’est bien simple, depuis que nous les connaissons, nous ne jetons quasiment plus aucun vêtement. De la reprise quasi invisible d’une brulure de cigarette sur un polo Lacoste à la réparation de l’entrejambe d’un jean Diesel (avouez que c’est rageant de jeter un jean qui vous a couté aussi cher) au cintrage d’une veste qui baille un peu trop, ils savent tout faire à des prix raisonnables et le résultat est à chaque fois bluffant. On en viendrait presque à souhaiter que ça soit eux qui viennent nous recoudre après une opération chirurgicale ;-)

share

Visité 7704 fois, 7 Visites aujourd'hui

Tagged In couturier and retouches
Average Rating star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal out of 2 reviews

2 Avis

  1. Le Blog de Boulogne
    Le Blog de Boulogne

    Magiciens du ciseau et de l’aiguille ! Testé avec satisfaction des dizaines de fois !

    Average Rating
    star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal
    22 septembre 2014 à 20 h 07 min Se connecter pour répondre
  2. Adovece
    Adovece

    J’y suis allée sur recommandation car mon ancien retoucheur a hélàs quitté Boulogne. Après avoir confié pull et chemise pour coudre des insignes, j’ai eu droit à un accueil à la limite de la politesse. Les insignes étaient outrageusement rognés (lettres mangées et formes modifiées) et quand j’ai signalé qu’il y avait un problème de façon courtoise, j’ai été littéralement agressée verbalement et accusée d’avoir fourni les insignes déjà rognés (!) L’homme qui me rendait les affaires n’était pas celui à qui j’avais déposé initialement les vêtements. Son agressivité en était d’autant plus surprenante. J’ai même dû lui montrer (par chance j’avais un modèle imprimé des insignes) car il ne voulait pas me rendre mes vêtements.
    bref, commerce à proscrire !

    16 février 2016 à 12 h 55 min Se connecter pour répondre

Ajouter un avis

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.