Abri

IMG_2171Une chose est sûre, jamais un passant ne s’arrêtera spontanément pour dîner dans ce restaurant : façade brute en mode « on n’a pas fini de payer les travaux », pas de menu apparent et même pas d’enseigne. Ici, il faut connaître, savoir que l’établissement a été salué maintes fois par la hype des foodistas parisiens. Non, ici on ne vient pas pour les fanfreluches de la déco mais pour le chef japonais Katsuaki Okiyama, passé par Taillevent et Robuchon, qui officie tel un DJ au milieu de la minuscule salle.

IMG_2184Faites-nous confiance en lui faisant confiance, pas de carte et une forte probabilité d’avoir des plats différents de son voisin. Les seules notes qui se répètent dans la cuisine de Katuaki Okoyama sont : une touche de poésie, un sens bluffant du dressage et surtout des cuissons millimétrées.

IMG_2173On n’oubliera jamais ces petits tronçons de bonite recouverts d’une tranche d’orange sanguine qui font instantanément penser à un couple de méduses. Au goût, le mariage entre l’agrume et le poisson est juste parfait.

IMG_2180-2Merveilleuse rascasse habillée de vert, du grand art ! Si on ajoute un fabuleux mille-feuille renversé à la rhubarbe en dessert (le chef est aussi trè réputé pour le niverau de ses desserts), le menu dégustation à 52 euros incluant 3 entrées, un poisson, une viande et un dessert est juste imbattable niveau rapport qualité prix. Seul bémol : pas facile d’avoir une réservation !

share

Visité 4562 fois, 1 Visites aujourd'hui

Tagged In chef,japonais and paris

Ajouter un avis

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Dans le même style découvrez aussi /  Listings

  • Nysa

    Nysa

    Gros coup de coeur pour ce caviste de l’avenue de Versailles qui s’est fixé pour mission de dépoussiérer l’image parfois élitiste de la cave traditionnelle. Nysa propose… Lire Plus

  • Itouya Cantine Japonaise

    Itouya Cantine Japonaise

    Dans la catégorie des restaurants japonais tenus par des Chinois, voici une valeur sûre qui présente en plus l’immense avantage d’être ouvert tous les jours, y compris… Lire Plus

  • Orties

    Orties

    Vous avez aimé la Machine à Coudes à ses débuts ? Vous allez adorer Orties, la nouvelle adresse de Thomas Benady (fils de Gérard Benady, propriétaire-oenophile de la… Lire Plus