Boulangerie P’tit mec

Average Rating star_normalstar_normalstar_normalstar_normalstar_normal out of 3 reviews

Située au coin de la route de la Reine et de la rue d’Aguesseau, cette boulangerie ronronnait sans faire d’étincelles depuis des années, un dangereux positionnement quand on est situé aussi proche de deux des meilleures boulangeries de Boulogne. Un constat que le repreneur des lieux semble avoir immédiatement intégré en opérant une double révolution : 1) Une nouvelle devanture impossible à louper tant elle tranche avec le decorum classique de la boulangerie de papa… et avouons que le mélange gris anthracite rose fushia est particulièrement réussi, apportant élégance et modernité au milieu du bancal fatras architectural et commercial de la route de la Reine. 2) Un nom aussi disruptif (un adjectif cher à un célèbre publicitaire qui a longtemps officié à Boulogne) qu’inattendu sur l’enseigne d’une boulangerie-pâtisserie : adieu les « Au bon pain » « La Gerbe d’or » ou « le gai Fournil » voici « P’tit Mec ». Une seule question nous taraude alors sans fin : « Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? »

Nous avons testé cette boulangerie par un beau matin d’automne et nous avons demandé à l’employée de nous expliquer les raisons de ce nom. Peine perdue, elle ne savait pas… et visiblement elle n’avait pas envie de savoir puisque nous sommes revenus le lendemain, puis le surlendemain, elle avait oublié de demander au patron. Du coup nous nous sommes permis quelques pronostics en attendant qu’un de nos lecteurs nous rapporte la vérité !

1) Le patron est à l’origine un comédien de petite taille, déçu par son échec au casting de Passe-partout dans Fort Boyard, il décide d’ouvrir une boulangerie dont le nom sera un vibrant hommage aux hommes de petite taille.

2) Avant d’être papa pour la première fois, le patron disait toujours « Je rêve d’avoir un p’tit mec » pour jouer au foot avec lui le week-end. Après la naissance de ses quatre filles, il décide d’appeler sa boulangerie « P’tit mec », une sorte de revanche sur le destin !

3) Le patron s’est dit qu’avec un nom pareil pour une Boulangerie, il était quasi sûr d’avoir rapidement un article dans le Blog de Boulogne. Et c’est gagné !

Pour nos premiers test, nous avons goûté la Fertoise, une sorte de baguette tradition (1,15€), la baguette ordinaire (0,90€) et le pain au chocolat (1,15€).

La Fertoise (Moulins Fouché) que nous avions déjà goûtée dans d’autres boulangeries est très bien réalisée, croute régulière et très belle mie aérée. La baguette ordinaire est très correcte aussi, tout comme le pain au chocolat. A noter : lors de notre passage, la maison proposait aussi une baguette persane, très légèrement épicée. Une innovation intéressante que nous avons goûtée et qui doit très bien fonctionner avec certains fromages. Prochaine fois on teste la pâtisserie. A suivre donc…

MAJ du 9/05/2015 : Nous sommes passés à 20h30 (déjà c’est un bon point) et nous avons craqué pour une Torsane (1,20€). Une très belle réussite que cette baguette réalisée à partir d’un mélange de farines de blé dur et de blé tendre. Jolie croute, très belle mie très légèrement sucrée pour une baguette qui avait encore fière allure le lendemain matin ! Bravo.

DSCF2816

share

Visité 10370 fois, 1 Visites aujourd'hui

Tagged In baguette,boulangerie,croissant and patisserie
Average Rating star_normalstar_normalstar_normalstar_normalstar_normal out of 3 reviews

3 Avis

  1. Marmorcom
    Marmorcom

    Accueil très chaleureux du propriétaire ; pour la petite histoire, le logo représentant deux baguettes croisées sur un macaron n’est pas celui voulu a l’origine, mais imposé pour représenter la boulangerie. Le propriétaire devrait sortir un nouveau logo bientôt. Bref, opération marketing réussie car en effet vu la devanture, on entre !!
    La baguette simple est en très correcte et les sachets denbonbins appétissants ; le Paris Brest léger car crème au beurre liée à de la crème fouettée. Excellente tarte fine abricot et tarte poires-chocolat. Desserts gourmants et peut-être un peu sucrés. Adeptes de Morieux, p’tit mec n’a pas à rougir et est également ouvert le dimanche toute la journée. Attention aux tarifs, comme Morieux les gateaux sont souvent en dessous de 3€ C’est bien et contrairement à Saines Saveurs (ancien Lohezic rue Escudier) où les tarifs sont élevés !

    28 octobre 2014 à 21 h 32 min Se connecter pour répondre
  2. noelle
    noelle

    en c equi me concerne j’ai posé la question au propriétaire car je trouvais le nom intriguant. il m’a expliqué que c’etait en hommage a sa mère, qui avait créée il y a une vingtaine d’année un commerce de vetements pour enfants. meme si les 2 activités n’avaient pas de rappport, il avait souhaité réutiliser le nom pour le perpetuer.

    26 juin 2015 à 10 h 15 min Se connecter pour répondre
  3. Polo
    Polo

    Un peu tape-à-l’oeil, mais pas mauvaise, une boulangerie avec un bon accueil. La pâtisserie est tout à fait correcte, mais la boulangerie pourrait s’améliorer (petite déception sur la croûte).

    4 mai 2016 à 14 h 33 min Se connecter pour répondre

Ajouter un avis

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Dans le même style découvrez aussi /  Listings

  • Au pain de Boulogne

    Au pain de Boulogne

    Voilà une boulangerie de quartier qu’on a découverte un peu sur le tard et qui cache un vrai artisan passionné avec qui on a eu la chance… Lire Plus

  • Boulangerie Dollé ***

    Boulangerie Dollé ***

    Les habitués du marché de Billancourt la connaissent bien, située à l’angle de l’avenue du Général Leclerc et de la rue Liot, cette boulangerie est assurément la… Lire Plus

  • Céline Atelier Gourmand

    Céline Atelier Gourmand

    Surprise ! Au croisement de la rue des Tilleuls et de la rue Gambetta, la petite boulangerie pittoresque s’est transformée en véritable boudoir chic et gourmand ! Les… Lire Plus