Brasserie Bohème

C’est vrai qu’en l’absence de théâtre, l’enseigne Café du Théâtre pouvait sembler un peu lourde à porter, presque un couteau qui remue chaque jour dans la plaie des boulonnais nostalgiques du Théâtre de l’Ouest Parisien tristement redevenu salle de réception communale (Espace Bernard Palissy). Le nouveau propriétaire du Café a tranché : oublions un peu ce théâtre et apportons aux bourgeois boulonnais du Nord le « Bo » qui leur manque, la Brasserie Bohème était née. La nouvelle déco très réussie et plus cosy chic que réellement bohème (si on en croit nos dernières visites dans le 19ème arrondissement). Les moulures chic et appliques art déco se mêlent admirablement avec le chaleureux sol en mode tomettes grises et tapis, les coussins jaune moutarde, les grands bouquets verdoyants sur les tables, l’accueil et le service hyper gentil : bref, une certaine idée de la bohème à la Boulonnaise.

IMG_1233Côté carte, on retrouve bien vite les marqueurs rassurants de la bonne vieille cuisine bistrot agrémentée des quelques bowls, avocado toasts, salades et autres fantaisies toujours utiles en cas de diner improvisé avec quelques mannequins californiens (poulet panko, quinoa, carotte, jeune pousse, radis, sweat chili sauce, 15€). Nous nous jetons sur l’oeuf mayo bio d’Henriette (9€), celui que le californien n’aura jamais, il est généreusement servi et la mayo maison est impec. Immense coup de coeur pour les couteaux en persillade, archi frais et leur persillade à faire baver un escargot (14€).

IMG_1236Côté plats, parmi les blanquettes, dos de cabillaud à la plancha, suprême de volaille jaune et risotto d’épeautre citronnée, nous jouons la sécurité avec l’entrecôte angus (19€) et la côte de cochon iberico (24€), le tout arrosé par un excellent petit Chinon. Si l’on met de côté les frites servies sans panache en portion radine et le gratin dauphinois un peu trop croquant à notre goût, on n’était plutôt pas mal pour une première visite. On reviendra c’est promis, ne serait-ce que pour tester le cheesecake aux fruits de saison.

A noter : au fond à droite, une magnifique table d’hôte évoque immédiatement des diners mémorables et bien arrosés entre bons potes. Cet endroit a clairement un potentiel.

IMG_1243

share

Visité 1833 fois, 17 Visites aujourd'hui

Tagged In bistrot

Ajouter un avis

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Dans le même style découvrez aussi /  Listings

  • Plantxa

    Plantxa

    Ouvert en 2013 par le jeune chef Juan Arbelaez (ancien de Top Chef et passé par de grandes maisons, Gagnaire, Bristol, George V), Plantxa a très vite… Lire Plus

  • Levain

    Levain

    Après avoir mis un peu d’ambiance à Boulbi avec son restaurant Plantxa, le très dynamique et médiatique chef Juan Arbelaez remet le couvert à Boulogne avec un nouveau… Lire Plus

  • Violette et François

    Violette et François

    RESTAURANT EN TRAVAUX QUI DEVRAIT FINALEMENT CHANGER DE NOM. L’une des adresses les plus cultes de Boulogne vient de changer de propriétaire : Violette et François auront eu le… Lire Plus