La Plantxa ***

Average Rating star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal out of 3 reviews

Ouverte il y a deux ans par des quinquas en reconversion, La Plancha nous avait séduits gentiment avec ses poissons grillés, ses brandades et ses ceviche, le restaurant aurait pu continuer à ronronner tranquillement mais un jour, Juan est arrivé et la Plancha est devenue la Plantxa ! Juan Arbelaez, chef d’orgine colombienne est connu sous le nom de « Juan de Top Chef » depuis qu’il a traversé avec succès la célèbre émission de M6. Mais les gastronomes que nous sommes apprécieront surtout que le jeune prodige fut d’abord l’élève studieux d’Eric Fréchon au Bristol puis d’Eric Briffard au George V.

DSCF2279Des références très solides aliées à un physique de beau gosse particulièrement télévisuel qui auraient vite fait de donner à n’importe quel chef un melon (voire une pastèque) gastronomique. Au lieu de ça, Juan vous accueille en toute simplicité dans une ambiance vraiment chaleureuse, rajeunie d’une touche bienveillante de street art et pilotée de main de maitre par une serveuse aussi ravissante qu’efficace qui défend la cuisine de son chef – et c’est si rare.

La carte très courte change tous les jours au gré des trouvailles du chef qui fréquente les plus beaux marchés trois fois par semaine. Et sincèrement, quand on voit arriver cette entrée de saison à 8 euros, copieuse et si joliement composée avec son oeuf et ses champignons parfaitement cuits habillés de jeunes pousses judicieusement choisie : tout est dit !

Voilà pour les classiques ! Mais quand le chef ose mélanger poularde et poulpe dans une très jolie terrine (10€), les aventuriers des alliances originales ne manqueront pas d’être aussi séduits. Oui, ça fonctionne et c’est beau ! Nous avons enchainé avec un très beau saumon cuisson lente et sa polenta (15€) ainsi qu’un savoureux onglet Black Angus américain juteux à souhait servi avec des pommes de terre fondantes (18€) qui s’annonce déjà comme le classique de la maison – le chef nous a avoué que certains clients ne venaient que pour lui ! Et pour finir, nous avons partagé un mangue coco framboise très léger avec son délicieux crumble (6€).

Vous l’aurez compris, nous avons eu un véritable coup de coeur pour le travail de ce jeune chef. La Plantxa c’est un nouveau concept gastro à la cool, il y a une espèce d’ambiance sympa dans ce lieu, un truc qu’on avait pas encore trouvé à Boulogne, les plats, la déco, la musique. Bref un nouveau repère pour les jeunes cool qui aiment bien manger sans se ruiner, sans la frime et avec le sourire.

Vous allez nous y voir souvent !

MAJ du 12/10/2013 : Une semaine après notre critique, nous revenons déjeuner à la Plantxa. Objectif : tester le fameux Burger de la Pampa de Juan dont tout Boulogne parle déjà ! Le restaurant est rempli de chez rempli, visiblement Juan a trouvé son public !

On commence par une grande assiette de tapas à partager. Merveileux pain grillé tartiné d’une très subtile mousse ail tomate avant d’accueillir du chorizo, du jambon cru ou de la soubresade (10€).

Et voilà que le Burger de la Pampa (16€) fait son entrée, il ne ressemble à aucun autre, c’est ce qu’on appelle un plat « signature ». D’abord il n’y a qu’un seul pain mais quel pain ! C’est Juan qui le fait lui-même – il a tenu à nous montrer la pâte en train de monter pour le service du soir ! Toute notre table a apprécié l’épais steak de boeuf Charolais recouvert d’un savant mélange de fromage de poivrons de chorizo et d’épices secrètes, un bel oeuf sur le plat couronnant le tout. Pas de doute, c’est une vraie création et on ne regrette même pas les frites remplacées d’office par un joli mélange de pousses vertes !

MAJ du 25/11/13 : Aujourd’hui c’est vendredi, le déjeuner où on peut se lacher un peu plus que les autres jours. Nous décidons donc d’inviter un ami critique gastronomique parisien pour lui démontrer assiette à l’appui qu’à Boulogne aussi, ça bouge ! Il n’y a pas encore de menu dégustation à la Plantxa mais nous décidons de laisser carte blanche au chef, et c’est parti pour un voyage au pays du talent de Juan…

On commence avec une petite ceviche (poisson cru mariné dans du jus de citron) de cabillaud et de Saint Jacques. Un régal de fraicheur, parfait pour introduire le reste ! On enchaine avec une étonnante création du chef : l’Huitronic, de l’huitre et du Gin Tonic, une alliance étonnante né d’un délire en fin de soirée arrosée ! Hé bien figurez vous que ça fonctionne à merveille ! On continue avec un paleron de boeuf et ses navets jaunes. Délicieux aussi ! Et voilà qu’arrive un sublime cabillaud habillée de différentes variétés de carottes colorées et marinées, pour nous rappeler si c’était encore nécessaire que Juan formé chez le plus grand maitrise la cuisson des poissons comme un Dieu !

Puis c’est l’apothéose avec une tourte au gibier (biche, lièvre…) juste magique qui n’est pas sans rappeler le merveilleux pithivier d’Eric Briffard du Cinq chez qui Juan a été formé.

Pour finir, encore une création originale et 100% sud-américaine : une ganache au mythique chocolat colombien Santander parfumé à la fumée de cigare. Un truc vraiment étonnant… et bon !

Nous terminons ce repas d’anthologie heureux de voir notre ami critique gastronomique impressionné par cette découverte jusqu’à ce que ce dernier nous déclare entre deux gorgées de café : « Celui là, il ne va pas rester longtemps à Boulogne ! ». Gloups !

Longue vie à la Plantxa… à Boulogne  !

MAJ du 25/11/14 : Fauchée en pleine gloire en mai dernier, la Plantxa a du fermer ses portes suite à un grave dégât des eaux. Une mésaventure coûteuse dont elle a bien failli ne jamais se relever. C’était sans compter sur la détermination du jeune chef Juan Arbelaez qui a été exercer ses talents à droite et à gauche tout l’été, dans des soirées événementielles où dans des diners privés. Le voici de retour dans une Plantxa toute neuve, motivé à bloc et heureux de retrouver les boulonnais qui lui manquaient. Il a agrandi son bar auquel on peut désormais s’attabler.

DSCF5901

Le talent est intact et la créativité plus que jamais au rendez-vous. Nous sortons d’un déjeuner exceptionnel : maquereau à l’escabèche, oeuf parfait hareng fumé, poulpe grillé délicatement parfumé au chorizo, cochon peau grillée avec son boudin et purée de celeri, mi-cuit chocolat orange glacée à l’Amaretto… un véritable festival de produits frais sublimés par le chef et toujours ces sublimes assiettes ! Et toujours le service charmant d’Hélène et Roxane.

Bref, la Plantxa, c’est de la cuisine étoilée au prix d’un menu bistrot, sans doute le meilleur rapport qualité prix de Boulogne et notre chouchou pour longtemps !!!

share

Visité 1918 fois, 87 Visites aujourd'hui

Tagged In bistrot and gastronomique
Average Rating star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal out of 3 reviews

3 Avis

  1. Le Blog de Boulogne

    Un de nos restaurants préférés à Boulogne ! Juan est un futur très grand qui aime s’amuser et nous surprendre à chaque visite.

    Average Rating
    star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal
    29 août 2014 at 18 h 21 min Log in to reply.
  2. LaurentM
    LaurentM

    Le restaurant était fermé cet été suite à un gros dégât des eaux. Tout semble rentré dans l’ordre. A retenter rapidement.

    Average Rating
    star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal
    7 septembre 2014 at 22 h 12 min Log in to reply.
  3. […] La Plantxa *** Ouverte il y a deux ans par des quinquas en reconversion, La Plancha nous avait séduits gentiment avec ses poissons grillés, ses brandades et ses ceviche, le restaurant aurait pu continuer à ronronner tranquillement mais un jour, Juan est arrivé et la Plancha est devenue la Plantxa ! […]

    15 septembre 2014 at 17 h 50 min

Ajouter un avis

You must be logged in to post a comment.

Dans le même style découvrez aussi /  Listings

  • Le Chai, bistrot à vins

    Le Chai, bistrot à vins

    Ancienne adresse légendaire que les vieux gastronomes boulonnais initiés se refilaient sous le manteau, ce petit restaurant particulièrement bien planqué a changé de propriétaires il y a… Lire Plus

  • Le Grillon

    Le Grillon

    Ce petit bistrot au cadre et à la situation bien sympathique ne nous avait jamais émerveillé au niveau de l’assiette. Il a récemment changé de propriétaire et… Lire Plus

  • La Salle à Manger

    La Salle à Manger

    Ouvert il y a maintenant 4 ans, le restaurant La Salle à Manger s’est imposé comme une des valeurs sures de Boulogne. Mathias Danjou (formé au Quai… Lire Plus