Les Galopins

Vous connaissiez sans doute le petit restaurant japonais de la rue Paul Bert, et bien figurez vous qu’il vient d’être entièrement refait pour laisser la place à un bistrot bien français façon Le Gorgeon mais en moins cher ! Ambiance déco de récup, vieilles plaques émaillées vantant les mérites de la Suze, serviettes à carreaux, murs jaunes et rouges, verres ballons, et belle carte des vins écrite à la craie sur un immense tableau, bien visible de tous.

Alertés très rapidement par des lecteurs habitant dans le quartier, nous avons pu être les premiers à tester ce nouveau restaurant, le lendemain de son ouverture. Ça c’est de l’info hot !

Allez on attaque direct avec des terrines parce qu’on a très faim. La terrine de Sanglier est impeccable quoique hachée un peu fin et le foie gras de canard maison parfait. En revanche, les ravioles d’escargots à l’ail doux nous ont paru un peu ternes.

Côté plats, la vraie bonne surprise vient de l’épaule d’agneau confite pour deux, généreusement servie sur une planche avec de fabuleuses pommes de terres sautée maison et poêlée de champignons. On se fait un plaisir de la découper soi-même avec le couteau de chef fourni (à 19,50€ par personne, c’est imbattable)!

On termine par le dessert culte de la maison (qui compte deux autres adresses à Paris) : la profiterole géante, un vrai péché !

Nous avons aussi goûté le Tiramisu aux marrons qui nous a un peu déçu. Pourtant un excellent Tiramisu ! Mais impossible de détecter un quelconque parfum de marrons ! Mais ils son où ? Mais ils sont où, les ptits marrons ?

Côté service, c’est plutôt sympathique sans excès. On regrettera juste que la serveuse, incapable de répondre à nos questions sur les vins n’ait pas eu le réflexe de nous envoyer le patron, celui qui a sélectionné les vins qui figurent au tableau. Une très belle sélection qui commence à tous petits prix, on peut se faire plaisir dès quinze euros la bouteille ! D’ailleurs au final on s’en tire pour grosso modo 40 € par personne, entrée-plat-dessert-vin ce qui fait de cet établissement un des meilleurs rapport qualité/prix de Boulogne.

Bon, forcément, comme c’est le début il n’y a pas encore beaucoup d’ambiance mais tous les éléments sont réunis pour faire des Galopins un haut lieu de convivialité boulonnaise pour s’envoyer quelques bonnes bouteilles pas chères entre potes autour de généreuses plâtrées et refaire le monde jusqu’à pas d’heure.(enfin presque).

MAJ du 8/08/2012 : Les Galopins en été, c’est le pied avec une cour intérieure qui se transforme en terrasse bien sympathique pour déguster des petits plats estivaux très bien exécutés avec une mention spéciale pour le Carpaccio de boeuf accompagné de ses frites très fines !

share

Visité 151 fois, 1 Visites aujourd'hui

Tagged In bistrot and terrasse

Ajouter un avis

You must be logged in to post a comment.

Dans le même style découvrez aussi /  Listings

  • Café Renaud

    Café Renaud

    Situé pile en face des anciennes usines, le Café Renaud n’est pourtant pas un hommage au constructeur automobile avec une faute d’orthographe ! Non, Renaud, c’est le… Lire Plus

  • Le Chai, bistrot à vins

    Le Chai, bistrot à vins

    Ancienne adresse légendaire que les vieux gastronomes boulonnais initiés se refilaient sous le manteau, ce petit restaurant particulièrement bien planqué a changé de propriétaires il y a… Lire Plus

  • Le Grillon

    Le Grillon

    Ce petit bistrot au cadre et à la situation bien sympathique ne nous avait jamais émerveillé au niveau de l’assiette. Il a récemment changé de propriétaire et… Lire Plus