Noura

Rating star_ratedstar_ratedstar_rated_halfstar_normalstar_normal out of 1 review

C’est donc l’enseigne Noura qui a remplacé la célèbre sandwicherie Lina’s sur la Grand Place, un emplacement qu’on imagine hors de prix (doublement récent des loyers qui a fait fuir beaucoup de commerçants dont notre regrettée maison de la presse) et qu’évidemment aucun restaurateur indépendant ne pourra jamais se payer. Un investissement important qui n’a pas fait peur à Noura, maison fondée en 1989 – à l’origine une brasserie avenue Marceau dans le 8ème – devenue un véritable petit empire de la restauration libanaise, sur place ou à emporter.

Cette nouvelle grande surface de la gastronomie libanaise saura-t-elle se faire une place à Boulogne où cohabitent déjà deux institutions bien aimées des Boulonnais (Madeleine et Samaya) ? Notre test révèle qu’il y a encore des efforts à faire…

Pour notre premier test, nous choisissons de prendre à emporter. L’accueil est plutôt sympathique mais la prise de commande très compliquée. La carte « à emporter » est hyper restreinte avec des formules qui ne font pas notre bonheur. L’assortiment de brochettes (poulet, agneau et kafta) que nous demandons par exemple n’est pas sur la carte alors qu’il existe (21,50€ avec salade+tomates).

Concernant les mezze, la maison propose des barquettes doubles (à 6,90€) sauf qu’il faut se contenter des combinaisons déjà réalisées par le chef. Exemple : si vous voulez une barquette avec Humous + Moutabal – comme nous ce soir là – hé bien vous n’en aurez pas ! Bizarre ! Il serait tellement plus simple de demander aux gens ce qu’ils veulent et de composer les barquettes à la demande ! Etonnant aussi : le pain libanais est payant chez Noura alors qu’il est offert chez 99% des traiteurs libanais. Oui vous avez bien entendu, avec une addition à 55 euros pour deux, on nous a fait payer le pain 0,50€ !

Heureusement, on ne vous fera pas payer la petit sauce à l’ail qui va avec les brochettes mais il ne faut pas oublier de la demander et encore on ne vous en donnera qu’une seule pour deux plats de brochettes (heureusement qu’il nous en restait de chez Madeleine qui nous en avait donné un gros pot lors de notre dernière visite).

Côté point positif, on a bien apprécié les emballages haut de gamme qui sont ré-utilisables.

Les brochettes sont correctes mais pas dingue, le poulet est un peu sec. Le Kafta (boeuf + agneau finement hachés + persil et oignons) est très bon.

L’accompagnement est particulièrement décevant : une banale salade à peine assaisonnée avec des morceaux de tomates beaucoup trop gros.

Nous terminons avec des Bourmas (1,80€ pièce) qui sont très bons.

Au final, en bons fans de cuisine libanaise, nous avons été plutôt déçus par ce premier contact. C’est très cher pour du traiteur à emporter et les petites radineries – pas vraiment dans l’esprit libanais – nous ont agacés.  Sans rentrer dans des comparaisons précises, il va falloir beaucoup de travail à Noura pour espérer concurrencer la chaleur et l’authenticité de Madeleine où la mythique assiette Samaya au rapport qualité prix imbattable… mais ce n’est peut-être pas le but.

share

Visité 5014 fois, 1 Visites aujourd'hui

Tagged In les passages,libanais,mezze and terrasse
Rating star_ratedstar_ratedstar_rated_halfstar_normalstar_normal out of 1 review

1 avis

  1. LaurentM

    Les Noura du XVIe étaient une institution. Celui de Boulogne-Billancourt est une pâle copie. C’est cher pour de la bouffe très moyenne. Si vous avez une envie de libanais, essayez donc plutôt Chez Madelaine ou le Samaya ou allez chez Noura dans Paris.

    Average Rating
    star_ratedstar_ratedstar_rated_halfstar_normalstar_normal
    7 septembre 2014 à 21 h 31 min Se connecter pour répondre

Ajouter un avis

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Dans le même style découvrez aussi /  Listings

  • La Barge

    La Barge

    Voilà un nouvel endroit bien sympathique pour déjeuner sur la Seine avec une vue imprenable sur Boulogne, son immeuble Canal+ et sa Tour TF1. Gérée avec charme… Lire Plus

  • La Tête Noire

    La Tête Noire

    Bon, soyons honnêtes, on n’avait pas prévu de vous parler de la Tête Noire car c’est un peu notre petit coin secret depuis des années. Mais canicule… Lire Plus

  • Les Galopins ***

    Les Galopins ***

    Ouvert il y a maintenant plus de 6 ans du côté de la rue Paul Bert, Les Galopins ont clairement gagné leurs galons d’institution boulonnaise. Régulièrement cité… Lire Plus