Guinguette Quai Ouest

Rating star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal out of 1 review

Quel boulonnais n’a pas connu Quai Ouest à la grande époque ? Créé en 1992 par René Pourcheresse, un cador de la restauration chic et branchée et monté de toutes pièces sur une rive clodoaldienne de la Seine par le talentueux architecte François Wapler, Quai Ouest et ses 400 couverts accueillait tous les jours les branchés de la com’ et les people qui se battaient pour les tables en bordure du fleuve avec vue imprenable sur la Défense.

Un cadre magique, des serveurs en t-shirts, aussi beau-gosses que  désinvoltes, parfois agaçants certes mais qui donnaient cette âme si particulière au lieu. Le visiteur payait le prix fort, mais il était sûr de passer une soirée inoubliable à regarder les skieurs nautiques faire les beaux côté Seine et Johnny Hallyday fêter son anniversaire avec sa bande de pote (nous l’y avons croisé au moins 3 fois – c’est dire s’il y avait ses habitudes !) côté salle.

Côté assiettes, René avait su trouver la formule gagnante avec quelques plats emblématiques simples mais généreux et parfaitement exécutés, comme le fabuleux « Onglet de Vô » (le meilleur de Paris, comme le signalait à juste titre la grande carte plastifiée) servi avec un os à moelle, des haricots verts et un gratin dauphinois à tomber.

Enfin la grande force de Quai Ouest et ce qui à notre sens lui garantissait un remplissage optimal, entre 800 et 1000 couverts par jour (malgré sa grande capacité et son éloignement de la capitale), c’est qu’on pouvait y aller aussi bien en amoureux – ah le coucher de soleil sur la Défense – , entre potes pour un anniversaire (lumières qui s’éteigne et poursuite qui balaye tout le resto à la recherche de l’heureux fêté) ou en famille pour leur super brunch qui savait accueillir les enfants avec tout plein d’animations !

Hélas reprise il y a quelques années par une équipe d’amateurs qui n’ont pas su prolonger le mythe, la grande barge avait peu à peu fait naufrage, perdant totalement son âme. En juin 2014, le restaurant racheté par des professionnels aguerris de la restauration parisienne, prend un nouveau départ très réussi en mode Steak House élégant mais hélas la nouvelle déco est ravagée par la crue de la Seine de juin 2016. Après une fermeture de 6 mois pour travaux, les propriétaires décident de changer complètement le positionnement du lieu qui devient une guinguette. Résultat une déco plutôt sympa à base de grande tables d’hôtes en bois brut et une cuisine bistrot assez basique aux tarifs plus accessibles.

DSCF6314

A la carte on retrouve les grands classiques : oeuf mayo bio (6€), os à moelle (9€) mais aussi des cuisses de grenouilles poellées et persillées (15€). Côté plats : Rognons et purée maison (16€), andouillette AAAAA, travers de porc ibérique Bellotta pommes de terre écrasées (16€), moules marinières frites (14€) ainsi que quelques belles pièces de boeuf du boucher Marguerite.

DSCF6321 DSCF6318

Notre entrecôte (32€) était copieuse mais pas mémorable malgré ses frites excellentes.

A suivre…

share

Visité 10971 fois, 13 Visites aujourd'hui

Tagged In steak house,terrasse and vue sur la seine
Rating star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal out of 1 review

1 avis

  1. Le Blog de Boulogne

    On a très envie d’encourager ce lieu qui a été une légende et qui fait de gros effort pour le re-devenir !

    Average Rating
    star_ratedstar_ratedstar_ratedstar_ratedstar_normal
    11 mars 2015 à 17 h 02 min Se connecter pour répondre

Ajouter un avis

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Dans le même style découvrez aussi /  Listings

  • Les Galopins ***

    Les Galopins ***

    Ouvert il y a maintenant plus de 6 ans du côté de la rue Paul Bert, Les Galopins ont clairement gagné leurs galons d’institution boulonnaise. Régulièrement cité… Lire Plus

  • La Table d'Hugo Desnoyer à Secrétan

    La Table d’Hugo Desnoyer à Secrétan

    On vous avait déjà parlé du boucher star Hugo Desnoyer, tellement fier de sa viande d’exception qu’il n’hésite pas à vous la griller sur place dans sa… Lire Plus

  • Le Comptoir des viandes ***

    Le Comptoir des viandes ***

    Vous vous en souvenez peut-être, le mythique Bar des amis – bien connu des parents d’élèves de l’école Fessart – avait été repris par des jeunes boulonnais… Lire Plus