Boulogne-Billancourt Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt Boulogne-Billancourt

Hélène Zélany, journaliste à la matinale d’Europe 1 : « Je suis une boulbi-addict »

Hélène Zélany est une voix bien connue des auditeurs d’Europe 1 puisqu’elle présente les journaux de 6h et de 7h30 en semaine dans la célèbre matinale de Thomas Sotto. Boulonnaise de longue date et fan absolue de notre belle ville, elle nous a invité à découvrir les coulisses de son métier. Interview exclusive pour le Blog de Boulogne qui n’a pas eu peur de se lever (très) tôt !

DSCF6127

Hélène Zélany avec Thomas Sotto, chef d’orchestre de la Matinale d’Europe 1

 

Bonjour Hélène, notre petit doigt nous dit que vous êtes la Boulonnaise qui se lève le plus tôt !

Ah ça c’est probable ! Je me lève à 2 heures du matin tous les jours, je pars travailler à 2h30 et j’arrive à la Radio 7-8 minutes après. L’avantage de travailler tôt c’est qu’on n’a pas de problèmes d’embouteillages ni de parking. Je présente deux journaux dans la matinale d’Europe 1,  je fais le métier que j’adore et je considère que j’ai une chance immense de réveiller les autres mais le revers de la médaille c’est qu’il faut que je me réveille avant eux !

 

 

DSCF6109

Le journaliste Walid Berrissoul vient discuter de son reportage sur le nouveau dispositif de droits rechargeables pour les des chômeurs.

Quelles sont les grandes phases de votre matinée de travail à Europe 1 ?

La première c’est de prendre connaissance de tout ce qu’il s’est passé dans la soirée et dans le nuit. J’imprime et je classe les dépêches qui m’intéressent, je parcours la presse et j’essaie de voir s’il y a des infos importantes, je regarde un peu les sites internet aussi. Ensuite j’écoute tous les sujets que nous ont laissés les gens qui fabriquent la matinale en amont. C’est un peu comme si on avait un énorme panier avec plein de victuailles dedans et il faut faire son marché. Je me dis : « Tiens ce sujet m’intéresse, j’aimerais bien l’avoir dans mon journal », mais je ne suis pas toute seule donc on a une conférence à 4h du matin avec les autres présentateurs et le rédacteur en chef et là on dispatche les sujets en fonction de ce qui nous parait intéressant pour les auditeurs. On fait aussi attention à ne pas se répéter et à être cohérent par exemple avec le programme des invités du matin. J’ai un premier journal à 6h que je commence à dicter vers 5h15, je suis à l’antenne jusqu’à 6h15, je retourne voir le rédacteur en chef pour faire le point, si des chose ont changé et puis c’est reparti, je discute avec les journalistes qui ont réalisé les sujets et qui vont intervenir en direct pour voir comment je les lance. L’important c’est que tout soit très fluide et même si en amont il y a énormément de travail il ne faut pas que cela s’entende à l’antenne !

DSCF6105

Dans son bureau, Hélène peaufine son journal de 7h30 jusqu’à la dernière minute !

Tout à l’heure une collègue est entrée dans votre bureau et a dit « Hélène, elle n’arrête pas de faire la promo de Boulogne à Europe 1 ! » C’est vrai ça ?

(rires) C’est totalement vrai. Je suis une boulbi-addict ! Hyper fière d’habiter Boulogne ! Totalement fan de cette ville ! Je n’habiterais ailleurs pour rien au monde. Je trouve que c’est une ville qui n’a que des avantages : proximité de Paris, espaces verts, pour les parents qui ont des enfants, énormément d’activités, de très bonnes écoles, une énorme qualité de vie et des magasins plutôt sympas. Il y a tout ce qu’on peut chercher aussi bien en alimentaire qu’en vêtements, en services. J’ai assez peu l’occasion d’aller à Paris, sauf en semaine, je suis comme un poisson dans l’eau à Boulogne !

Du coup la question suivante va être difficile pour vous : si vous deviez trouver un défaut à Boulogne ?

(gros temps d’hésitation) Un défaut ? Qu’est ce que je pourrais trouver comme défaut ? Là où j’habite, c’est un peu la croix et la bannière pour stationner. Ce qui m’énerve un peu c’est que je paye un abonnement résident et que très souvent j’ai du mal à trouver une place quand je rentre, ce qui est un peu dur quand on s’est levé à 2h du matin ! j’ai l’impression qu’il y a de moins en moins de places à Boulogne et pas tellement de parkings à proximité. Mais bon je pense que c’est commun à toute la région parisienne.

DSCF6124

7h31, Hélène en plein journal. Il y a une très bonne ambiance dans le studio !

Vous êtes une fidèle lectrice du Blog de Boulogne, alors vous connaissez la tradition ! Quels sont vos coups de coeur gastronomiques dans notre belle ville ?

Je suis fan du Blog de Boulogne !!! C’est pas pour vous cirer les pompes mais il y a des endroits où je n’aurais pas pensé aller et que vous avez conseillés et pour lesquels j’ai complètement craqué ! Je dirais en premier « La Table de Cybèle », c’est dans un quartier nouveau de Boulogne où je n’allais pas tellement qui est vraiment LE quartier qui se développe en ce moment. Moi je suis végétarienne et à chaque fois j’ai le droit à une sublime assiette de légumes en plat qu’on me fait exprès pour moi. J’aime beaucoup leur système de tapas le soir. J’y vais aussi régulièrement à midi. Je trouve que c’est très rafiné, gastronomique tout en ayant des prix tout à fait acceptables. Le cadre est très sympa et le personnel adorable.

J’aime aussi beaucoup le Caffe Peonia qui est tenu par des Sardes, rue de Billancourt, à tel point qu’ils nous ont donné envie d’aller en Sardaigne cet été et qu’on a évidemment adoré. Ce sont vraiment mes deux restos préférés à Boulogne.

DSCF6126

La rédaction de la Matinale d’Europe 1, avec en arrière-plan le mythique studio Lagardère !

 

Des coups de coeur aussi du côté des commerces de bouche ?

Je suis une mauvaise cliente pour les commerces de bouches, n’allant ni chez le boucher, ni chez le poissonnier. Je ne suis pas très marché non plus parce que le week-end j’essaie de dormir un peu le matin donc je suis plutôt Monop’. En revanche j’aime beaucoup les fromagers même si je trouve ça un peu hors de prix. Quand j’ai l’occasion de passer rue Escudier, chez le bon fromager je me fais un petit plaisir et je m’achète un fontainebleau, des bonnes confitures et puis des super fromages. Il y a notamment un chèvre à la truffe qui n’est pas forcément exposé et qui est proposé aux personnes qui connaissent un petit peu et qui est divin. J’ai eu l’occasion d’en manger à plusieurs reprises chez des amis boulonnais et c’est à tomber.

 

Retrouvez Hélène Zélany dans Europe 1 Matin, du lundi au vendredi de 6h à 9h sur Europe 1, 104.7 FM à Boulogne. Disponible aussi via la super appli mobile Europe 1 et sur Europe1.Fr.

Remerciements : toute l’équipe de la matinale pour son accueil chaleureux et passionné et notamment Patrice Thomas, rédacteur en chef de la matinale,  Thomas Sotto et Thomas Pawlowski, directeur de la com d’Europe 1. (Oui le prénom Thomas est populaire à Europe 1!).

share

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.